21/09/2006

22 substances trouvées dans les teintures viennent d’être interdites

 

 

22 substances trouvées dans les teintures viennent d’être interdites


Se colorer les cheveux est-il un geste sans danger ? En Europe, avec plus de 60% des femmes et 5 à 10% des hommes qui se colorent les cheveux à raison de 6 à 8 teintures par an, on pourrait penser que oui.

Pourtant, le Comité scientifique des produits de consommation (CSPC) de l’Union Européenne vient de mettre à l’index 22 substances entrant dans la composition de ces produits colorants.

L’histoire ne date pas d’hier. Déjà, en 2001, le CSCP indiquait dans un avis que certaines teintures capillaires présentaient des risques potentiels pour la santé.

Fin 2002, le même comité déclarait que des indices épidémiologiques mettaient en évidence que l’utilisation régulière et à long terme des teintures capillaires seraient liée au cancer de la vessie.

En avril 2003, le CSPC demandait aux entreprises produisant les teintures capillaires de fournir à la commission des dossiers prouvant l’innocuité des substances entrant dans la composition de leurs produits. Fin 2005, 115 dossiers de sécurité étaient déposés.

Ce sont les 22 substances pour lesquelles aucunes preuves d’innocuité n’ont pu être apportées par les entreprises qui seront interdites à compter du 1er décembre 2006.
Cette décision s’inscrit dans la volonté de l’union européenne de protéger de manière efficace les consommateurs.

« Les substances qui n’ont pas fait la preuve de leur innocuité vont disparaître du marché. Nos normes de sécurité sont très strictes et protègent les consommateurs de l’Union européenne. Elles offrent la sécurité juridique à l’industrie européenne des produits cosmétiques » a déclaré Günter Verheugen, vice-président de la Commission en charge des entreprises.

Alors, à vos boites pour contrôler toutes les substances présentes dans votre teinture habituelle !

6-Methoxy-2,3-Pyridinediamine et son sel HCI
2,3-Naphthalenediol
2,4-Diaminodiphenylamine
2,6-Bis (2-Hydroxyethoxy)-3,5-Pyridinediamine
2-Methoxymethyl-p-Aminophenol
4,5-Diamino-1-Methylpyrazole et son sel HCI
4,5-Diamino-1-((4-Chlorophenyl)Methyl)-1H-Pyrazole Sulfate
4-Chloro-2-Aminophenol
4-Hydroxyindole
4-Methoxytoluene-2,5-Diamine et son sel HCI
5-Amino-4-Fluoro-2-Methylphenol Sulfate
N,N-Diethyl-m-Aminophenol
N,N-Dimethyl-2,6-Pyridinediamine et son sel HCI
N-Cyclopentyl-m-Aminophenol
N-(2-Methoxyethyl)-p-phenylenediamine et son sel HCI
2,4-Diamino-5-methylphenetol et son sel HCI
1,7-Naphthalenediol
3,4-Acide diaminobenzoïque
2-Aminomethyl-p-aminophenol et son sel HCI
Solvent Red 1 (CI 12150)
Acid Orange 24 (CI 20170)
Acid Red 73 (CI 27290)

Véronique Molénat

Source de l'article : Nouvel observateur

 


22:47 Écrit par Charisma dans Santé | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.